Jour 5 : Trondheim (NO)

Publié le par Aurore

Aujourd’hui pas d’étape, jour de repos… Euh, non, pas tout à fait, car avec Guillaume on a visité la ville, pris le bateau pour rejoindre l’île aux Moines (Munkholmen), en face de Trondheim, visité le superbe musée de la musique de Ringve. Nous avons aussi découvert un drôle d’ascenseur permettant aux vélos de grimper les pentes ardues de la Ville. Nous avons également satisfait nos appétits dans deux restaurants bien sympas. Bref une excellente journée…

 

Le match en direct

 

Moustiques vus : 0 (total 3)

Moustiques entendus : 0 (total 1)

Moustiques tués : 0 (total 1)

Mouches et assimilés : 0 (total 2)

Piqûres : 0 (total 4)

Score Aurore/Moustiques : 1-4, les moustiques mènent toujours, mais le score n’a pas évolué

Achats : une bombe anti moustiques polaires, yes ! Une magnifique tapette à mouches, au musée de la musique, lol.

 

Les faits du jour

 

Trondheim est une ville sympathique, avec ses 158.000 habitants c’est la troisième ville de Norvège. Elle est située à l’antichambre du Grand Nord, mais n’en est pas moins tout à fait chaleureuse, avec un centre piétonnier où trône un petit marché sur la place centrale, dominé par une statue du roi Olav. Elle dispose aussi d’un vieux quartier composé d’entrepôts sur pilotis, bordant une charmante rivière : Bakklandet. La cathédrale est superbe, c’est un peu l’équivalent de celle de Reims (j'attend avec impatience les premiers commentaires d'un local, lol), on y sacre toujours les rois et elle est le lieu de destination de nombreux pèlerinages, depuis toute l’Europe.


 
 

À quelques encablures de la côte se trouve une petite île toute simple, l’île des Moines, où l’on peut faire trempette (mais pas aujourd’hui, trop nuageux à mon goût) et d’où on a une vue panoramique sur le fjord qui abrite Trondheim. Pour nous y rendre, nous avons pris un petit bateau qui assure la navette plusieurs fois par jour.

 

L’après-midi, nous avons visité l’étonnant musée de la musique, un must, que je vous recommande sans hésiter.


C’est un lieu unique, reconnu comme étant un des plus intéressants musées de Norvège ; le paradis de tous les amateurs de musique classique. Il rassemble des instruments tout à fait exceptionnels et le guide qui nous accompagne joue quelques (brefs) airs sur les plus curieux d’entre eux. Nous sommes tombés sous le charme et n’avons regretté qu’une seule chose : que la visite soit déjà terminée et le charme rompu ! Heureusement, le manoir est entouré d’un superbe jardin botanique, conçu et entretenu par l’université de Trondheim, et c’est un délice que d’en arpenter les allées ou de s’arrêter autour du petit lac central.


Le soir, en cherchant un lieu où nous abreuver, nous sommes tombés sur une curiosité mondiale qui fait la fierté de la ville : l’ascenseur à vélos !



C’est en effet un dispositif tout à fait étonnant qui permet de grimper sans (trop) de difficultés les pentes bien ardues que l’on trouve dans certains quartiers. Le système est payant (ben oui, on est en Norvège), et il faut être un peu équilibriste pour l’utiliser (sinon gamelle assurée). Je vous ai mis 6 photos et une petite vidéo (prise par moi) pour vous montrer tout ça…

 

Restaus

 

On s’est fait deux lieux indiqués dans le GR et qui sont tout à fait à conseiller. Nous avons déjeuné au Grenaderen, une ancienne forge du XVIIIe dominant la rivière, cadre raffiné, mais néanmoins décontracté.


Nous avons dîné au Café Ni Muser, au rez-de-chaussée d’une grande maison bleue en bois, exposition de peinture, accueil cool et souriant, très plaisant.

 

Les photos de la journée ont été ajoutées à l’album Trondheim.

Publié dans Norvège

Commenter cet article

Christian 01/08/2009 23:41

Bravo aux Norvégiens pour cet ascenseur à vélo, mais raté pour moi ! En effet, dire qu'il y a une semaine, lors de mon court séjour dans les Alpes et sur un vélo grimpant une côte en ville , je cherchais quel brevet déposer pour une invention visant à soulager nos muscles et notre coeur dans ces circonstances et sans recourir aux vélos à assistance électrique.

Aurore 02/08/2009 20:44


Cet ascenseur, si particulier, est, a priori, unique au monde. Faut quand même avouer qu'il n'est pas si pratique que ça et qu'il faut un certain talent d'équilibriste pour le prendre. Donc, tu
vois, tu as encore toutes tes chances !!!
Aurore


Christian 01/08/2009 23:27

Et voici le local dont tu parles ma petite Aurore. Pour la comparaison de nos deux édifices la cathédrale Nidaros de Trondheim et la cathédrale Notre Dame de Reims, je dirai que la cathédrale de Trondheim semble plus massive et moins élancée ; d'ailleurs les chiffres sont là : Trondheim largeur 50m longueur 102m et Reims respectivement 31m et 149m. Je t'accorde que toutes deux ont beaucoup de points communs : existence d'une première cathédrale (en 401 pour Reims, église de bois non datée pour Trondheim), date d'achèvement en 1300 pour Nidaros, 1285 pour Reims, rosaces, sacre des rois ..., ont vu toutes deux passer Papounet, ... seul bémol la cathédrale de Trondheim ne possède pas l'ange au sourire, mais .. voit le sourire de l'ange !!! (oui bien sur, l'ange, c'est toi Aurore)

Aurore 02/08/2009 20:42


Ange, moi, cool, je vais vite transmettre ton message à quelques copines, hé, hé... En tout cas merci pour tes recherches et ton étude comparative, je savais qu'on pouvait compter sur toi... Tiens
au fait, je viens de lire sur le GR que la Laponie a deux fois la taille de la Belgique pour une population totale équivalente à la ville de Reims...


vieuloup 25/07/2009 11:58

Salut Flore, non, Aurore,
les jardins botaniques pratiquent souvent entre eux des échanges de semences, et celui de Strasbourg a échangé avec celui de Trondheim des graines de cotoneaster pour compléter sa collection (le JBS cultive près de 300 espèces différentes de cotoneaster !)

Je suppose qu'en visitant celui de Trondheim, tu as vu des Gunnera (espèces de rhubarbes géantes d'origine tropicale), dont le nom vient de Gunnerus, un évêque et botaniste de Trondheim du 18e siècle !

Bonnes balades !

Aurore 25/07/2009 21:38



Mon cher loup,


Je me doutais bien que ces deux vénérables établissements avaient tissé des liens de réciprocité. Je me souviens très bien de
cette collection de cotonéaster que tu m’avais montré, mais j’avoue n’avoir pas eu le temps de faire le tour détaillé du Jardin botanique, m’étant par contre longuement concentré sur le sublime
musée de musique.


Ceci étant, la Gunnera a évidemment une place d’honneur dans le jardin, je l’avais bien repérée (difficile de ne pas la
remarquer) même s’il faut déplorer le manque d’information (outre les classiques dénominations, manque la petite histoire), car je n’avais pas connaissance du lien avec l’évêque-botaniste de
Trondheim. Merci pour ta contribution à mon érudition ;-)


Bisous
Aurore


Fifille 25/07/2009 10:16

Salut Aurore,

Alors, enfin arrivée a destination aprés ce long périple? Trondheim c'est magnifique, ca donne vraiment envie de s'y promener. Je vois aussi que le ton du voyage est donné: la gastronomie est a l'honneur! Donne moi des details sur les specialitées locales :-)

Bises a Guillaume et bonne visite

Aurore 25/07/2009 20:57



Coucou ma belle,


Eh oui, on est à Guillaume’s City, et son excellence va très bien, même si je trouve qu’il manque d’appétit, lol (cf. mon
article d’aujourd’hui). Pour les plats locaux, je vais avoir du mal à t’expliquer, car le norvégien c’est pas vraiment mon truc (et Guillaume n’a pas encore beaucoup progressé). Disons que c’est
à base de poissons (me demande pas lesquels, à part le saumon que je reconnais, mdr), de cerfs d’élevage, de moutons sauvages, de beaucoup de légumes, de boulettes de viandes (genre celles
servies chez Ikea), de gelées et confitures (excellentes), de fromages (mais je trouve que c’est pas vraiment leur fort ici).


Je transmets tes bises.


Bon courage à toi qui bosse, bisous


Aurore